La transition écologique et sociale : enfin une approche vraiment plurielle

Une des manifestations de notre crise des savoirs et de la pensée  est la domination de l’économie et des économistes dans nombre d’instances chargées de penser l’avenir : retraites, accompagnement des personnes fragiles de tous âges, soutenabilité écologique et sociale, indicateurs de « bien-être » ou de bien vivre durable…

Avec le livre collectif « Les chemins de la transition »  coordonné par Thomas Coutrot, David Flacher et Dominique Méda, nous sommes enfin sur le chemin d’une transition de la pensée de la crise et de ses voies de sortie. (éditions Utopia, avril 2011, 9 euros pour 280 pages, un prix particulièrement soutenable)

Dans son livre « La voie », Edgar Morin revient à juste titre sur l’une de ses grandes idées : nous vivons (aussi) une crise de la connaissance dont une raison majeure est le morcellement des savoirs et de l’expertise alors que la situation, et notamment la crise écologique, exigerait une pensée de la complexité et de la « reliance » des savoirs, ainsi qu’une mobilisation conjointe de l’expertise instituée et de l’expertise citoyenne ou profane. © Jean Gadrey Alternatives Economiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s