Recréations japonaises

40 microSv/h détectés à un mètre du sol radioactif  des écoles et habitations.

Une dose absorbée de 40 microSievert/heure à 1 mètre du sol correspond à un dépôt  moyen probable de 12,33 millions de Bq/m2 de Cesium137 -0,661 MeV-.

Ce dépôt est 22 fois supérieure aux 555000 Bq/m2 avec lesquels l’AIEA décrète une zone interdite…

Mais pour le Japon il ne s’agit que d’une simple aire de récréation-…

Cette dose à 1 mètre se situe probablement de fait entre un dépôt maximal de 74 millions de Bq/m2 d’un élément au rayonnement gamma peu énergétique tel que l’Uranium 238 (0,0495 MeV) et entre un dépôt minimal de 2,96 millions de Bq/m2 d’un radioélément de rayonnement gamma très énergétique tel quel le Cobalt 60 (2,55 MeV).

Rapportée à un ordre de grandeur moyen, cette dose de 40 microSievert/h-1 équivaut à 350 fois la dose artificielle orale admissible (0,114 microSievert/h-1, 11,416 microRem/h-1) et 70 fois la dose orale  naturelle et artificielle admissible (0,571 microSievert/h-1, 57,078 microRem/h-1).

Ref.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s