Hollande « se contredit » sur le nucléaire

Plus le candidat PS François Hollande « précise son programme, plus il se contredit » sur le nucléaire, en confirmant son objectif de réduire la part du nucléaire de 75% à 50% mais en proposant, pour le moment, de ne fermer que le centrale de Fessenheim, a estimé aujourd’hui Greenpeace.

AFP 26/01/2012 « Plus il précise son programme, plus il se contredit et s’éloigne de sa position de départ. Le projet qu’il propose ne permet pas cette réduction », a affirmé Karine Gavand, chargée des questions politiques à Greenpeace. « Il y a une équation qui ne tient pas: il continue de s’engager de réduire de 25% la part du nucléaire dans la production d’électricité d’ici 2025, sauf que s’il s’engage à fermer une seule centrale pendant son mandat et à réouvrir le dossier en 2020-23, c’est impossible… », a-t-elle ajouté.

Dans son programme, dévoilé aujourd’hui, le candidat socialiste réitère son engagement de réduction « à l’horizon 2025 » et assure qu’il « fermera la centrale de Fessenheim et poursuivra l’achèvement du chantier de Flamanville (EPR) ». Dans un entretien au Dauphiné Libéré, il a précisé que la fermeture de la centrale de Fessenheim « sera(it) la seule dans mon quinquennat sauf si l’Autorité de sûreté nucléaire nous alerte sur un autre cas ». « Vers 2020-2023, des décisions devront être prises sur les centrales qui seront alors en fin de vie, la question se posera à ce moment-là », ajoute-t-il.

La fédération France Nature Environnement (FNE, 3.000 associations), pointe aussi des « divergences » avec le candidat du PS sur le nucléaire, notamment sur la question de l’EPR. « On n’a pas besoin de l’électricité que va produire l’EPR, on produit suffisamment. Tout ce qu’on va produire, c’est pour l’étranger », a fait valoir Benoît Hartmann, porte-parole de FNE tout en saluant, par ailleurs quelques « bonnes orientations » sur l’efficacité énergétique.

Une réflexion sur “Hollande « se contredit » sur le nucléaire

  1. Augmentation du nucléaire avec Hollande

    Se contenter de fermer Fessenheim tout en ouvrant l’EPR de Flamanville va conduire à une augmentation de la production électro-nucléaire française …

    http://www.decouplage.org/article-se-contenter-de-fermer-fessenheim-tout-en-ouvrant-l-epr-de-flamanville-va-conduire-a-une-augmentatio-98038402.html

    « La production augmenterait de 800 à 2.200 GWh en moyenne pour l’électricité nucléaire en remplaçant les deux vieux réacteurs de Fessenheim par le réacteur tout neuf de Flamanville. La production moyenne est de 5.450 GWh par an pour Fessenheim-1 (taux de charge de 71%) et de 4.950 GWh par an pour Fessenheim-2 (taux de charge de 64%), soit 10.400 GWh par an (puissance de 880 MW chacun).

    Statistiques nucléaires : http://energeia.voila.net/nucle/france_58_reacteurs.htm

    La puissance du réacteur EPR est de 1.600 MW et sa production nominale (théorique) est de 14.000 GWh par an. S’il est mis en service en décembre 2016 (dernière prévision), il produirait entre 11.200 GWh (taux de charge de 80%) et 12.600 GWh par an (taux de charge de 90% : publicité constructeur).

    Au final, pour une année moyenne, la production d’électricité nucléaire serait plus importante dans cinq ans qu’aujourd’hui ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s