Industriels condamnés au principe de réalité

Par une étonnante coïncidence, deux tribunaux européens, à Turin et à Lyon, ont rendu le même jour, lundi 13 février, des décisions cruciales sur la toxicité de produits industriels. Bientôt un tribunal Russel  du nucléaire ?!

 

A Turin, deux dirigeants du groupe suisse Eternit, le géant de l’amiante, ont été condamnés à seize ans de prison pour leur responsabilité dans la mort de 3 000 personnes due à l’amiante sur quatre sites italiens du groupe. A Lyon, c’est le géant américain des phytosanitaires Monsanto qui a été reconnu responsable en première instance – il fait appel – de l’intoxication accidentelle d’un céréalier qui avait manipulé un désherbant, le Lasso.  LEMONDE  16.02.12

Voir l’article sur les crimes écologiques et le  Tribunal Russel du nucléaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s