Bientôt des fermes d’hydroliennes dans la Manche ?

Le groupe DCNS spécialisé dans la défense et les énergies marines et Alderney Renewable Energy (ARE), société britannique spécialisée dans l’énergie des courants de marée, ont signé un protocole d’accord en vue de développer des fermes d’hydroliennes dans la Manche. Selon DCNS, l’énergie des courants de marées est l’une des technologies les plus matures technologiquement et commercialement et son potentiel énergétique est estimé à 75 gigawatts.

« La signature de cet accord est un pas supplémentaire vers le développement industriel et commercial d’une véritable filière dans le domaine des énergies marines renouvelables« , a déclaré Frédéric Le Lidec, Directeur de l’incubateur énergies marines renouvelables chez DCN.

Le raz Blanchard situé entre la pointe ouest du cap de la Hague et l’île d’Aurigny, dispose d’un des courants de marée parmi les plus puissants au monde et pourrait produire, grâce aux hydroliennes, plusieurs gigawatts.

Florence Roussel

17 17:05:24/02/2012 –
Lire l’actu

© Actu-Environnement

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s