Nucléaire en Cotentin, économie locale et dépendances

Région la plus nucléarisée du monde, le Cotentin est  un havre d’emplois dans un état pro-nucléaire et une Normandie touchée  par la crise. L’onde de choc de Fukushima  peine encore à atteindre le Cotentin.

Le retraitement est questionné, les stocks de matières radioactives des piscines de la Hague aussi. L’EPR en construction à Flamanville est mis en cause officiellement alors que depuis des années EDF et AREVA ont fait la sourde oreille ou minimisé les critiques, y compris celles venant de l’ASN.

Nombreux sont les sociologues, cinéastes, médecins et  écologistes  à avoir tenté de comprendre et expliquer la nouvelle réalité socio économique de cette région quasi insulaire et acquise au nucléaire . Ils ont très souvent fait l’objet de rejets

Difficile en effet de questionner  une industrie dont dépend toute une région sans observer un mutisme de circonstance.

On ne parle pas de ces sujets-là dans le Cotentin même si on sait que des cheminées de Flamanville et de la Hague, de l’émissaire marin de l’Anse des Moulinets s’échappent des radionucléides de forte (mais légale..) intensité.

Le Cotentin est un Fukushima qui s’ignore en raison de structure mentale collective induite par le nucléaire, par l’anesthésie de la pensée  devenue captive.

Le document complet en Pdf Nucléaire en Cotentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s