Une chaîne humaine contre le nucléaire de Lyon à Avignon

L’événement aurait réuni 60.000 personnes selon les organisateurs. La préfecture de la Drôme a, elle, dénombré 16.000 manifestants sur 129 km.Le Nouvel Observateur avec AFP 11-03-2012

Une "chaîne humaine pour sortir du nucléaire" s'étend sur 230 km entre Lyon et Avignon. (Laurent Cipriani/SIPA)

Une « chaîne humaine pour sortir du nucléaire » s’étend sur 230 km entre Lyon et Avignon. (Laurent Cipriani/SIPA)


La « chaîne humaine pour sortir du nucléaire » qui s’est déployée dimanche après-midi le long des 230 km de la nationale 7 entre Lyon et Avignon a rassemblé 60.000 personnes, selon les organisateurs.

Les autorités n’étaient pas en mesure de donner un chiffre global de la participation. Seule la préfecture de la Drôme a dénombré 16.000 manifestants sur la portion dans ce département soit 129 km de la RN 7.

Portant des gilets fluo jaunes ou oranges et brandissant des drapeaux « Europe Ecologie » ou « Sortir du nucléaire », les militants se sont déployés en se tenant par la main ou en étant reliés par des rubans adhésifs pour occuper tout l’espace sur les 230 km séparant Lyon d’Avignon.

« En participant à cette chaîne humaine, co-organisée par le Réseau « Sortir du nucléaire » et le collectif « Réaction en Chaîne Humaine », ces dizaines de milliers de personnes ont démontré que la sortie du nucléaire est une aspiration forte partagée par la majorité des citoyens français », ont affirmé les organisateurs dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s