ITER: Le parlement européen rallonge de 650 millions d’euros

Les députés européens ont approuvé l’augmentation de la contribution du budget de l’UE au projet de fusion nucléaire ITER , dont le financement continue à faire débat. Par deedoff dans Technologie le 20 Avril 2012

Un gouffre financier qui engloutit les crédits de recherche. Là aussi et encore  les nucléocrates décident sans nous!!!

Le Parlement européen s’est prononcé, vendredi 20 avril, en faveur de l’attribution de 650 millions d’euros supplémentaires au projet de recherche ITER (réacteur thermonucléaire expérimental international). Cette initiative sur la fusion nucléaire  comprend la construction d’un réacteur expérimental au centre de recherche nucléaire de Cadarache (Bouches-du-Rhône). Les élus européens ont ainsi confirmé une décision prise au début du mois de décembre 2011 avec les Etats, lors d’une réunion entre toutes les institutions (trilogue).

Manque de financement Le projet manquait, pour la période 2012-2013, de financements à hauteur de 1300 millions d’euros. L’Union européenne prend en charge 45% du financement du programme ITER. Les autres partenaires (Etats-Unis, Corée du Sud, Japon, Chine, Inde et Russie) partagent les 55% qui restent. Les besoins de financement globaux ont été estimés à 5 milliards d’euros, lors du lancement du projet. Mais ces prévisions financières ont été revues à la hausse plusieurs fois. L’UE et ses partenaires tablent désormais sur un coût total de 16 milliards d’euros. Les eurodéputés écologistes ont déploré le feu vert donné par la majorité de leurs homologues réunis à Strasbourg.

Pour la députée française Michèle Rivasi (ELLV, Verts/ALE), « face à l’urgence des défis environnementaux et économiques (…) il est urgent d’arrêter le financement d’ITER ». « Le Parlement européen doit ouvrir les yeux sur ce gouffre financier », poursuit-elle dans un communiqué. Selon l’agence de presse Reuters, l’augmentation des fonds issus du budget européen pourrait aller de pair avec une réduction des financements alloués aux technologies de l’information et de la communication.

La commissaire en charge de la stratégie numérique Neelie Kroes s’inquiète de voir son budget diminué de 140 millions d’euros en 2013, selon un document interne dont Reuters a eu connaissance. Budget européen ou pas A part des sommes considérables mises à disposition, les modalités du financement font également débat. La Commission souhaite ainsi qu’ITER soit financé par les Etats en dehors du budget européen à partir de 2014 et non plus par elle.

L’exécutif européen craint qu’en incluant ITER au sein du budget général de l’UE, et plus spécifiquement dans le programme-cadre Horizon 2020 pour la recherche (85 milliards d’euros), ce dernier ne soit mis en péril, dans la mesure où les fonds y seraient puisés. Elle jouit dans ce dossier du soutien du Parlement et de certains pays.

D’autres à l’inverse, comme la France, souhaitent que l’UE continue à financer ce programme nucléaire. L’Hexagone, en tant que pays hôte du projet, prend en charge 20% de la contribution financière européenne. 

Cocorico!!!!!!

Source

voir aussi:

http://reacteur.iter.free.fr/

http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=brochures&soussousmenu=ITER&page=index

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s