Aux USA, le nombre de décès imputables à la catastrophe de Fukushima Daiichi est passé de 14 à 22 000 après de nouvelles analyses.

24 Mai 2012 Par Bob 92 Zinn
Edition : Japon, un séisme mondial

Dans son dernier rapport, le Radiation Health Project affirme que le décès de 21 851 personnes est imputable aux retombées radioactives de la catastrophe de Fukushima Daiichi. Quelques mois plus tôt ce même organisme spécialisé dans l’étude sur la radioactivité avait déjà publié un premier rapport qui faisait état de 13 983 morts imputables à Fukushima.

Le premier rapport de Joseph Mangano et Janette Sherman portait sur 122 villes et couvrait la période allant du 20 mars au 25 juin. Il constatait une augmentation des décès de 3,99% au cours du printemps contre une augmentation de + 0,73% sur le reste de l’année 2011 par rapport à l’année précédente alors que le nuage radioactif avait atteint les USA le 16 mars 2011.

Les données viennent du CDC (US Centers for Disease Control and Prevention) qui contrôle le nombre de décès et leurs causes pathologiques aux Etats-Unis. Les 122 villes qui figurent sur le rapport du RHP couvrent l’équivalent d’un quart de tout le territoire américain. Les statistiques finales pour tous les USA qui mettent en comparaison les chiffres des années 2010-2011 ne devraient être publiées qu’en 2014. Les dernières données de Joseph Mangano et Janette Sherman ont été publiées dans the International Journal of Health Service en Décembre 2011.

Les nouvelles découvertes donnent les informations suivantes :

Une enquête similaire qui porte sur les décès aux Etats-Unis les 4 premiers mois qui ont suivi le passage du nuage radioactif (décès en augmentation de plus de 20 000 personnes par rapport à l’année 2010, dont 16 573 décès en excès).
Les tranches d’âge des personnes décédées (- de 1 an, de 1 à 24 ans, de 24 à 45 ans, de 45 à 64 ans et + 65 ans) relèvent un excès du nombre de mort au cours du printemps 2011 par rapport aux chiffres de 2010.
La plus grande augmentation des décès touche les enfants en bas âge, de moins de 1 an qui sont les plus exposés aux radiations.
Une très forte augmentation du nombre de décès pour cause de pneumonies/grippes a été relevé (+ 11,49% au cours du printemps contre une augmentation de 1,55% le reste de l’année 2011 par rapport à 2010). C’est la seule cause officielle de mort fournie par le CDC.
Une très forte augmentation des décès a été relevée à Boise AD, ou les radiations dues au nuage radioactif de Fukushima étaient plus élevées que partout ailleurs aux Etats-Unis (+22,68% au cours du printemps 2011 contre une augmentation de 5,71% le reste de l’année par rapport à 2010).
Ces constats d’une augmentation des décès concernent une potentielle interaction sur la santé due à la catastrophe du Fukushima Daiichi. Joseph Mangano demande avec urgence que de nouvelles études soient conduites sur le sujet.

Joseph J. Mangano

Radiation and Public Health Project

Le 23 février 2012

Source : http://radiation.org/reports/JapanUpdateTo22000.pdf

http://radiation.org

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s