THT: le maire du Chefresne est sorti de garde à vue

Interpellé hier mercredi 6 juin alors qu’il s’opposait une fois de plus aux travaux de construction d’un des pylônes de la future ligne THT (très haute tension) sur sa commune, Jean-Claude Bossard a passé une partie de la journée en garde à vue à la gendarmerie de Saint-Lô. Il en est ressorti vers 23 h, «et aucune charge sérieuse n’a pu être retenue contre nous»,déclare-t-il ce jeudi matin dans un communiqué. Ouest France 07 juin 2012

L’élu, et les cinq autres personnes interpellées avec lui, estime avoir été«victimes d’arrestations complètement arbitraires et politiques !» Jean-Claude Bossard réclame le respect de son arrêté du 29 février 2008, «qui n’a jamais été déféré et qui est donc valide et violé par RTE ».

Demain vendredi, le maire a convoqué une réunion extraordinaire du conseil municipal. Pour protester contre ces événements, il évoquera la possibilité de ne pas tenir le bureau de vote lors du 1er tour des élections législatives.«Seul un arrêt des travaux de la THT et le respect des lois et de la justice par RTE et l’administration pourraient nous faire surseoir à cette décision», déclare Jean-Claude Bossard.

La Balle est dans le camp du Pouvoir , la préfecture réfutant l’arrêté du maire du Chefresne «  cet arrêté est sans fondement légal, la distribution d’énergie électrique relève d’une police spéciale« . 

Aux candidats verts et PS de se manifester! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s