La transition vers une  » économie verte  » est urgente

A deux semaines  de Rio + 20, sommet mondial consacré au développement durable, l’ONU fait monter la pression. Si la transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement ne se fait pas rapidement,  » les gouvernements devront assumer la responsabilité d’un niveau de dégradation et de répercussions sans précédent « , a déclaré Achim Steiner, directeur du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), en présentant, mercredi 6 juin, son rapport sur  » l’avenir de l’environnement durable « . Le Monde, Rémi Barroux 8 juin 2012

Sur 90 objectifs définis comme prioritaires, moins de la moitié ont enregistré  » certains progrès « , 24 n’ont connu aucune amélioration et 8 connaissent une situation dégradée. Accès à l’eau potable, déforestation, diminution des stocks de poissons… Les compteurs de la planète sont dans le rouge. Une augmentation de la température de 2,5 0C coûterait de 1 à 2 points du produit intérieur brut (PIB) par an d’ici à 2100. La  » transition définitive vers une économie verte faiblement émettrice de CO2  » est impérative et urgente, insiste M. Steiner.

Rémi Barroux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s