Dr Koide: le nucléaire est une illusion

Le Dr. Hiroaki Koide est Professeur Assistant et chercheur à l’Institut de Recherche du Réacteur de l’Université de Kyoto. Le 23 mai 2011, il a comparu comme témoin auprès de la Commission de Surveillance Administrative de la Chambre Haute du Parlement du Japon. 9 juin 2012 par kna60

A environ 60 ans, il n’est toujours qu’assistant car il a dédié sa carrière à l’étude des dangers de l’énergie nucléaire. Même avant la catastrophe, il était bien connu des pro-nucléaires, étant un de leurs adversaires notables.

C’est après le 11 Mars qu’il est soudainement arrivé sous les feux de la rampe et est devenu assez largement connu du grand public, en particulier sur le net. Certaines personnes voient en lui un leader charismatique du monde anti-nucléaire.

Bien que vieille d’un an, cette vidéo garde toute sa valeur et hélas son actualité

Concernant le surgénérateur de Monju évoqué ici, c’est un ratage encore pire et un gaspillage plus énorme que notre Superphénix national .
En 1996, un an après sa mise en service, une fuite de sodium provoque un important incendie. Un officiel se suicidera après une conférence de presse lors de laquelle il a été obligé de mentir par la JAEA (Agence de l’Energie Atomique du Japon) pour dissimuler la gravité de la situation.
Après un arrêt de 15 ans, le réacteur redémarre en Mai 2010.
Deux mois plus tard, nouvelle catastrophe : une partie de plus de 3T de la machinerie de transfert des barres des combustible tombe au fond de la cuve du réacteur. Il devient impossible d’arrêter le réacteur, d’en retirer le combustible et de voir ce qui s’y passe, la caméra de contrôle ayant été détruite. On ne peut que le faire tourner au ralenti.
Toutes les tentatives de réparations échouent, devant cette situation semblant sans issue, le chef opérateur au remplacement du combustible se suicide en Février 2011.
Il faudra attendre Juin 2011 pour que la pièce de machinerie soir retirée de la cuve du réacteur.
Durant toute son existence, le surgénérateur de Monju aura produit de l’électricité pendant une heure..

A la suites des divers scandales et désastres, combien de hauts responsables à courbettes du nucléaire au japon, combien de politiques pro-nucléaires ont-ils eu le courage de se faire « seppuku » déjà ?

Version traduite & sous-titrée en Anglais par tokyobrowntabby,
merci à elle pour son aide. :
http://dai.ly/KAIycX
http://dai.ly/KAIzxI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s