Redémarrage de la centrale de Ooi: paroles poignantes d’une femme de Fukushima

Le 18 janvier 2012, l’Agence de Sécurité Nucléaire et Industrielle (NISA) du Japon a organisé une réunion sur les résultats du stress test pour juger du redémarrage de la centrale de Ooi, exploitée par Kansai Electric.
Elle devait être publique, mais à la dernière minute la NISA a décidé d’une réunion privée. L’auditoire en colère, enfermé dans une autre pièce avec un écran de TV, a fini par se ruer dans la salle de réunion pour manifester. Kna60 12 juin 2012

Voici un extrait de la manifestation et les phrases poignantes d’une femme de Fukushima.

Avant cette audition, on a découvert que trois membres du comité avaient reçu des dons d’une société liée au nucléaire, Mitsubishi Heavy Industries. L’un d’eux est le Dr. Koji Okamoto, Pr. à l’Université de Tokyo et modérateur de la réunion.

Version originale 39mn : http://youtu.be/jIRqDsHJ3OY
Extrait traduit en Anglais par tokyobrowntabby : http://youtu.be/hLYrZsCQsko
Trad. Fr par Helios http://bistrobarblog.blogspot.com/
Sous-titrage Fr par Kna60

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s