Le CEA et Bouygues s’allient pour le réacteur de 4e génération ASTRID

Le commissariat à l’énergie atomique (CEA) et Bouygues annoncent mardi la signature d’un accord de collaboration pour les études de conception du prototype de réacteur de quatrième génération dénommé Astrid. Source : Reuters 26/06/2012.

Cet accord va permettre de croiser les apports de la R&D du CEA avec les compétences de Bouygues Construction dans le domaine du génie civil nucléaire, précisent les deux sociétés dans un communiqué commun.

La conception d’Astrid, qui participe au développement d’une filière de réacteur à neutrons rapides de quatrième génération, a été confiée à la Direction de l’énergie nucléaire du CEA, avec un objectif de mise en service à l’horizon 2020.

La phase d’études se poursuivra jusqu’en 2017.

Les 58 réacteurs nucléaires actuellement en service en France appartiennent aux deux premières générations, tandis que l’EPR en cours de construction à Flamanville et dont la mise en service est programmée pour 2016, appartient à la troisième.

Noëlle Mennella et Gilles Guillaume, édité par Cyril Altmeyer

Voilà qui nous éclaire sur les réelles intentions du Gouvernement en matière de conversion énergétique: c’est continuer comme avant sans que le peuple n’aie son mot à dire. Le gouvernement nous  ENGAGE dans ASTRID pour utiliser le plutonium  comme il poursuit dans ITER . Le débat énergétique promis par Hollande ne discutera que des a cotés de le diversification énergétique mais pas de l’essentiel qui va engloutir tous les crédits au profit du lobby nucléaire.

Quand on connait les ennuis de Bouygues avec la construction de l’EPR qui est arrêtée en raison des problèmes de béton, on imagine de suite les credits à rallonge qu’il faudra injecter.

Astrid c’est la reprise du  mirage de Superphenix qui a dû être abandonné….

Complement Image Wikipedia

ASTRID : Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration (réacteur technologique avancé au sodium pour démonstration industrielle)

 

Dans le monde, les surgénérateurs continuent de susciter un puissant intérêt, stimulé par la flambée des prix du pétrole et les préoccupations environnementales. 13 pays ainsi que l’Union européenne fonde en 2000 le Forum International Génération IV. 6 filières sont retenues, dont 3 à neutrons rapides. Le SFR (Sodium-cooled Fast Reactor) est l’héritier de Superphénix. Des démonstrateurs sont en construction dans plusieurs pays émergents. En 2010, la France lance le prototype ASTRID (SFR) qui doit entrer en fonctionnement en 2017. La France lance également le démonstrateur ALLEGRO (Gas cooled fast reactor), en collaboration avec le CEA, EDF et Areva.

http://www.enerzine.com/2/14156+un-prototype-de-reacteur-nucleaire-de-4eme-generation-dici-2020+.html

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s