Japon: Des niveaux élevés de césium relevés dans les poissons d’eau douce de la région de Fukushima

Hier le ministère de l’environnement du Japon a publié les résultats d’une étude menée entre Décembre 2011 et février 2012 sur les cours d’eau, rivières et lacs, ainsi que sur 8 points de la zone cotière de la région de Fukushima. Cette étude a constaté des niveaux élevés de césium dans les poissons de la région. mardi 3 juillet 2012 © Nature Alerte

Les plus importants, 2600 becquerels par kilogramme ont été trouvé dans un gobie,petit poisson d’eau douce, prélevé dans une rivière qui passe par le village de Iitate vers Minamisoma City, au nord de centrale de Fukushima.

Des taux importants, de 330 à 670 becquerels par kilogramme, ont aussi été relevés sur des insectes d’eaux qui se nourrissent de poissons morts.

Vers Iwaki City au sud de la centrale, les poissons marins affichaient des taux compris entre 200 et 260 becquerels par kilogramme.

Le ministère a confirmé que ces taux étaient important, et souligne qu’il restera longtemps vigilant tout en continuant de prélever régulièrement des échantillons d’eau et de poissons afin de prévenir la population sur l’évolution de la situation dans le temps.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s