29 07: Pour suivre la Manifestation en live autour de la Diète Nationale Japonaise à Tokyo

Journée importante au Japon aujourd’hui avec 2 évènements:

  • La manifestation autour de la Diète japonaise ( Parlement)
  • l’élection d’un représentant: Le scrutin doit désigner le gouverneur de la préfecture de Yamaguchi, un bastion conservateur dans l’ouest du Japon. Tetsunari Iida, un candidat alternatif à suivre

 

http://ex-skf.blogspot.fr/2012/07/live-netcast-july-29-surround-national.html

Japon: des milliers d’anti-nucléaire forment une chaîne humaine AFP dimanche 29 juillet 2012 à 10h53

Des milliers de japonais ont commencé à manifester dimanche après-midi dans Tokyo et devaient former une chaîne humaine autour du Parlement pour protester contre la politique nucléaire du gouvernement.

Cette manifestation, qui rassemblait déjà en début de parcours une foule importante selon des journalistes de l’AFP, est la dernière en date pour obtenir l’abandon du nucléaire dans le pays encore traumatisé par la catastrophe à la centrale de Fukushima en mars 2011.

Selon l’un des organisateurs, Kaori Echigo, des manifestants venus de tout le pays étaient attendus.

« Il n’y a pas que des gens de Tokyo, il y en a qui viennent en bus d’Hokkaido (nord), Nagano (centre) et Osaka« , a-t-il déclaré à l’AFP.

« Après le désastre de Fukushima, je suis fermement convaincu que c’est de l’arrogance que de croire que nous pouvons contrôler l’énergie nucléaire avec notre technologie« , dit à l’AFP Hiroshi Sakurai, un peintre de 65 ans qui manifeste pour la première fois.

« L’accident a montré qu’on ne peut pas contrôler le nucléaire. De plus on ne sait pas se débarrasser des déchets, il ne suffit pas de tirer la chasse ! Et puis tout ce qui touche au secteur nucléaire est toujours anti-démocratique« , vitupère de son côté Naoki Fujita, un architecte d’une cinquantaine d’années.

Le mouvement anti-nucléaire s’est nettement renforcé depuis la décision en juin dernier du premier ministre Yoshihiko Noda de redémarrer deux réacteurs nucléaires sur un parc total de 50 machines.

Yoshihiko Noda avait justifié cette décision en mettant en avant le risque de coupures de courant dans le pays, alors qu’un tiers de l’électricité consommée provenait jusque-là du nucléaire.

Des manifestations chaque semaine

Depuis quelques mois, les manifestations rassemblent chaque semaine des dizaines de milliers de personnes sous les fenêtres du premier ministre. Il y a dix jours, de 75 000 à 170 000 anti-nucléaires s’étaient donnés rendez-vous dans un grand parc de la capitale pour la plus grande manifestation jamais organisée depuis la catastrophe.

Il y a une semaine, un ancien Premier ministre, Yukio Hatoyama, s’était même joint à la manifestation hebdomadaire devant les bureaux de la Primature.

Cette nouvelle manifestation intervient de surcroît quelques jours après la publication d’un nouveau et accablant rapport officiel qui a sévèrement mis en cause le gouvernement et la compagnie Tepco, propriétaire de la centrale, dans l’accident de Fukushima.

« Le problème principal provient du fait que les compagnies d’électricité, dont Tepco, et le gouvernement n’ont pas perçu la réalité du danger, car ils croyaient au mythe de la sécurité nucléaire au nom duquel un accident grave ne peut se produire dans notre pays« , ont souligné les membres de la commission d’enquête.

  • AFP
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s