La THT et la démocratie fortement questionnés au Tribunal de Coutances avec le procès d’un militant anti THT

La Presse de la Manche et Ouest France rapportent l’audience du 6 Aout qui a vu la comparution du seul militant interpellé par les gendarmes mobiles  à Montabot ( près du Chefresne)  le 24 juin dernier.  Plus de 70 militants lui ont apporté leur soutien en assistant à son procès. La substitut de Procureur de la République a requis 10 mois de prison. Le jugement sera rendu le 21 Aout prochain le même jour que le rendu du jugement pour un autre militant.

Extrait La Presse de la Manche 7 08 2012

Extrait

La Presse de la Manche

Les anti-THT à la barre,  Ouest-France, le 7/08/2012

Les militants anti-THT étaient nombreux hier devant le tribunal de Coutances pour soutenir un des leurs.

« Mon client est un bouc émissaire », plaide Maître Gervais Marie-Doutresoulle pour défendre son client, un jeune de 24 ans accusé de violence aggravé sur une gendarme lors de la manifestation anti-THT du 24 juin 2012 à Montabot.
Le tribunal de Coutances était lundi 6 août le lieu de rassemblement des militants anti-THT. Ils étaient plus de 80 à être venu soutenir un de leur ami. Arrivés à 13 h devant le tribunal, ils ont déployé des bannières sur les échafaudages des travaux et monté un stand pour se restaurer.
Les militants ont ensuite pris place au sein de la salle d’audience du tribunal. Les deux avocats du jeune homme ont accentué leur plaidoirie sur la réaction démesurée des forces de l’ordre ce jour-là parlant de 
« force du désordre et de la destruction publique ». Ils sont revenus longuement sur le problème de la THT dans le Cotentin et plus largement sur le débat nucléaire en France. Ils ont également fait auditionner un médecin urgentiste présent le jour de la manifestation pour évoquer « la trentaine de blessé dont 3 graves » que l’on tait « pour incriminer le prévenu d’entorses aux doigts de deux gendarmes ».
Le procureur a, lui, requis 8 mois de peine ferme, avec interdiction de territoire sur 4 départements (Mayenne, Ille-et-Vilaine, Calvados et Manche). Elle le reconnaît coupable indirectement de violence de par sa participation active à cette manifestation. Le jugement sera rendu en délibère le 21 août.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s