La question du traitement du combustible nucléaire usagé au Japon

L’accident à la centrale Fukushima Dai-ichi en mars 2011 a entraîné une vaste discussion parmi les Japonais sur l’avenir de l’énergie nucléaire. Le gouvernement devrait annoncer le mois prochain si le Japon abandonnera cette forme d’énergie ou s’il gardera en fonctionnement ses centrales nucléaires. NHK World

NHK WORLD French | News Commentaire : la question du traitement du combustible nucléaire usagé au Japon | FUKUSHIMA INFORMATIONS | Scoop.it

Cette semaine dans le cadre de notre ‘Commentaire’, nous vous proposons une chronique en cinq parties, ‘L’avenir de l’énergie nucléaire au Japon’.

Aujourd’hui dans le cadre de notre quatrième volet, il est question avec le professeur Kazuhiro Ueta, du traitement du combustible nucléaire usagé et de la dépendance envers cette forme d’énergie au Japon. Monsieur Ueta, un expert d’économie environnementale, est professeur à l’Ecole supérieure d’économie de l’Université de Kyoto.

Radio Japon :
D’importantes précautions sont nécessaires pour le traitement du combustible nucléaire usagé. On estime en effet que ce carburant peut demeurer hautement radioactif pendant au moins 100 000 ans. Le traitement de ce combustible est un facteur primordial lorsqu’on discute de la place future du nucléaire au Japon. Comment voyez-vous la situation actuelle ?

Kazuhiro Ueta :
Pour le traitement des déchets industriels en général, le Japon a choisi des méthodes et des sites. Mais pour le combustible nucléaire usagé, il n’y a aucune méthode concrète actuellement en place.

Le Japon a une politique spéciale pour le retraitement du carburant nucléaire irradié. Le plutonium est extrait de ce combustible usagé, qui est ensuite mélangé avec de l’uranium pour qu’il soit utilisé à nouveau comme carburant nucléaire. Mais dans les faits, ce système ne fonctionne pas.

Actuellement, le nouveau combustible est utilisé par le réacteur surgénérateur Monju. Mais il est difficile de contrôler ce surgénérateur qui, en 18 ans d’existence, n’a été mis en fonction que pendant deux mois environ.

Il y a aussi la question du traitement d’une énorme quantité de déchets nucléaires de haut niveau qui sont produits durant le retraitement. Le gouvernement prévoit de les enterrer à 300 mètres dans le sol ou même plus profondément encore, mais n’a pas encore choisi de site.

Radio Japon :
Pensez-vous que la décision du Japon de garder ou d’abandonner le nucléaire aura un impact sur la méthode future de traitement des déchets nucléaires ?

Kazuhiro Ueta :
Si nous abandonnons la génération d’énergie nucléaire, nous pourrons concentrer tous nos efforts sur l’enfouissement dans le sol du combustible nucléaire irradié.

Cependant, si nous gardons nos centrales nucléaires en fonction, il y aura deux possibilités, le retraitement ou l’enfouissement. Mais nous aurons un nouveau problème si nous continuons avec le nucléaire parce que la quantité de carburant usagé va continuer d’augmenter. Nous devrons probablement construire une nouvelle installation de retraitement. Si nous choisissons d’enfouir le combustible dans le sol, il faudra trouver de nouveaux sites d’enfouissement.

La façon de traiter le carburant nucléaire irradié est notre responsabilité envers les générations futures. Je crois que nous devrons considérer cette question quand viendra le temps de prendre une décision sur la place du nucléaire au Japon.

Radio Japon :
Vous venez d’entendre Kazuhiro Ueta, professeur à l’École supérieure d’économie de l’Université de Kyoto. Demain, il sera question de l’énergie nucléaire et des efforts déployés contre le réchauffement de la planète.

Scooped by Etienne Servant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s