Notre-Dame-des-Landes: le Nantais Ayrault doit laisser place au 1er ministre

Le numéro un d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Pascal Durand, a estimé vendredi que le Nantais Jean-Marc Ayrault devrait laisser place au Premier ministre et abandonner le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) pour des raisons budgétaires. 7 09 12 AFP

Jean-Marc Ayrault (…), le Nantais, est très attaché à ce projet, a souligné M. Durand. Mais je ne suis pas persuadé que le Premier ministre, quand arriveront les arbitrages (financiers, ndlr) aura la même vision que le maire de Nantes, a-t-il ajouté, lors d’une visite sur le site de La Vache Rit, une grange d’où est organisée l’opposition à l’aéroport.

On ne peut pas dire qu’on veut un autre modèle de société et en même temps développer des projets absurdes, y compris dans la logique productiviste et économique, comme cet aéroport, la THT ou l’EPR, a ajouté M. Durand.

Soyons raisonnables, abandonnez ce projet, a-t-il déclaré à l’adresse des principaux responsables socialistes. Je fais le pari de l’intelligence et que ça ne se fera pas, a-t-il ajouté.

Jean-Marc Ayrault en tant que Premier ministre a une responsabilité nouvelle qui n’a rien à voir avec celle de maire de Nantes, a ajouté le député EELV de Loire-Atlantique, François de Rugy. Dans le cadre du gouvernement, il est confronté à une situation budgétaire très délicate: il n’y a aucune raison que ce projet ne soit pas, lui aussi, remis en cause pour raisons budgétaires.

M. Durand était accompagné du porte-parole national d’EELV, Jean-Philippe Magnen, également vice-président du conseil régional des Pays de la Loire et de plus d’une vingtaine d’élus EELV du Grand Ouest.

Les responsables écologistes sont allés symboliquement arroser quatre chênes plantés en août 2010 par les responsables d’alors d’EELV, parmi lesquels Cécile Duflot, devenue depuis ministre du Logement et de l’Egalité des territoires du gouvernement Ayrault.

Ce projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, à 30 km au nord de Nantes, destiné à remplacer l’actuel aéroport de Nantes Atlantique situé au sud de l’agglomération, a été validé par l’Etat et les collectivités locales socialistes, mais il est contesté par de nombreuses associations pour son impact environnemental et son coût.

(©AFP / 07 septembre 2012 17h14) 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s