A nouveau épinglée, la centrale de Chinon reste sous « surveillance renforcée »

La centrale nucléaire de Chinon (Indre-et-Loire) a enregistré des performances décevantes en matière de sûreté et de radioprotection pour la deuxième année consécutive et restera sous « surveillance renforcée », a déclaré vendredi l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) des régions Centre et Limousin. Le Monde 22 09 2012

Dans son rapport, le gendarme du nucléaire juge les performances de la centrale « en retrait » par rapport au reste du parc. « Le site a arrêté de plonger. Nous constatons quelques signes de progrès, mais ils ne sont pas à la hauteur de ce que nous attendions »,a  précisé le délégué territorial de l’ASN, Nicolas Forray.

L’ASN observe notamment « un manque de culture » des intervenants en matière de radioprotection ainsi que « des fragilités du site dans ce domaine ». En conséquence, la centrale Chinon, qui compte quatre réacteurs à eau pressurisée de 900 MW mis en service entre 1982 et 1987, poursuivra le plan de rigueur mis en œuvre par EDF depuis 2010.

https://leblogdejeudi.wordpress.com/2012/08/17/des-micro-fissures-sur-les-cuves-de-dix-reacteurs-francais/

https://leblogdejeudi.wordpress.com/2012/02/02/a-fukushima-des-maires-francais-face-a-lennemi-invisible/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s