Nantes: les anti-aéroport s’installent en centre-ville

1 500 opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont défilé dans les rues de Nantes, samedi matin. Ouest France .fr 20 octobre 2012

À 13 h ce samedi, les anti-aéroport terminent leur manifestation à travers les rues de Nantes. Partis du Pont-Morand, près de la préfecture, le cortège a descendu la rue de Strasbourg. Les accès au secteur de la mairie étaient bouclés par des forces de police et de gendarmerie.

Photo AFP

Les 1 500 manifestants, précédés par sept tracteurs de la Confédération paysanne, sous la surveillance de nombreux policiers en civil, ont prévu de s’installer square Daviais. C’est là que s’était déroulée, au printemps une grève de la faim.

« En colère »

La semaine dernière, à la demande du groupe Vinci et de l’Etat, des centaines de gendarmes et CRS ont commencé une grande opération d’expulsion de militants qui s’étaient installés depuis trois ans dans des maisons vides, ou dans la forêt.

Avant le départ de la manifestation, la coordination des opposants a exprimé sa « colère ». Elle estime que l’esprit du texte, qui avait été signé avec les collectivités, pour mettre un terme à cette grève de la faim, n’est pas respecté. Pas plus que la volonté de dialoguer alors prônée par François Hollande.

« Il ne manque plus que les grillages et les miradors », s’est emporte Dominique Fresneau, l’un des responsables de la coordination, en décrivant le secteur de Notre-Dame-des-Landes.

Nouvelle manifestation à 16 h

Affirmant sa solidarité avec les jeunes occupants de la zone, la coordination appelle à venir sur place. « Venez, mais ne faites pas n’importe quoi sur place. Soyez prudents. »

Rendez-vous a été donné ce samedi, à 16 h, sur le site, à la Paquelais (Vigneux-de-Bretagne) d’où il est prévu de gagner Le Sabot, désormais lieu symbolique de la résistance dans la zone.

Avant le départ de la manifestation, une habitante a déversé sur le sol plusieurs sacs de carcasses de grenades lacrymogènes envoyées mercredi soir dans le potager du Sabot.

Marc LE DUC.

 

Une réflexion sur “Nantes: les anti-aéroport s’installent en centre-ville

  1. Pingback: Nantes will keinen neuen Flughafen | Die Schublade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s