Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986?

Malades de la thyroïde:  il y en a davantage à l’ Est qu’à l’ Ouest !  Quelques temps avant les vacances un nouveau groupe Facebook des malades de la thyroïde à été créé . Puis aux membres arrivés de façon totalement aléatoire,  ils leur à été demandé de se géolocaliser là où ils étaient en 1986 . 18 octobre 2012 | in ACTUALITÉS FUKUSHIMA-INFORMATIONS | by

Carte des malades de la tyroïde

Carte de contamination

En comparant ces deux cartes, la première celles des membres du groupe avec seulement une soixantaine de membres, la deuxième celle de la contamination suite à la catastrophe de Tchernobyl on peut constater que le  » hasard  » fait qu’il y a beaucoup plus de chance d’avoir un problème de thyroide a l’ Est qu’à l’ ouest, et ce n’est sans doute pas le fruit du seul harsard , et cela correspond comme par hasard à la carte de contamination…

Jean-Charles Chatard a présenté un documentaire « Corse, le mensonge radioactif ». Tourné grâce à l’aide de « France 3 » Corse (seul média à l’avoir diffusé), il fait l’autopsie du mensonge organisé par l’État après l’explosion de la centrale de Tchernobyl. Journaliste, J.-C. Chatard, qui a déjà réalisé deux films sur ce sujet, enquête depuis 10 ans, consultant des milliers de documents et se déplaçant sur le terrain. « Tous les gouvernements européens ont pris des mesures de précaution après l’accident : interdiction de consommer des produits frais, de laisser sortir les enfants, distribution de pastilles d’iode… En France, les ministres en place se sont bornés à déclarer qu’il n’y avait aucun risque pour ne pas nuire à l’industrie du nucléaire et de l’agriculture ». Documents officiels à l’appui, le film démontre également le trucage de l’enquête épidémiologique du ministère de la Santé.

La CRIIRAD (commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) a réalisé des mesures qui indiquent que certaines régions en France ont été autant contaminées que des zones situées non loin de Tchernobyl.

compilé pour le groupe Fukushima informations
https://www.facebook.com/groups/Fukushima.informations/

Voir aussi:

11 aout 2012: La Corse lance une enquête sur les conséquences sanitaires de Tchernobyl

Une grande enquête a été lancée en Corse auprès de la population pour recenser les victimes dans l’île de la catastrophe nucléaire de la centrale ukrainienne de Tchernobyl, en 1986, a annoncé mercredi la collectivité territoriale de Corse (CTC). Le … Lire la suite →

Enquête Tchernobyl: appel à la population, Publié le samedi 13 octobre 2012 

La CTC informe que l’ouverture du centre d’appel téléphonique a été prolongée, à la suite d’une importante demande de personnes désireuses d’entrer en contact avec l’équipe chargée de l’enquête épidémiologique sur les retombées du nuage radioactif de Tchernobyl dans l’île.

L’hôpital Galliera de Gênes, missionné par la CTC, a en effet besoin de la participation de tous. Le but étant d’établir un lien éventuel entre l’augmentation du nombre de personnes atteintes de certaines maladies et les retombées radioactives sur la Corse. Si vous êtes dans l’une de ces situations, votre contribution sera particulièrement importante : 
– Maladies du sang : hémopathies malignes, leucémies ou lymphomes : si vous ou l’un de vos proches avez résidé en Corse à partir de 1975, si vous ou l’un de vos proches avez  été atteints d’une de ces maladies, si cette maladie s’est déclarée entre 1980 et 2010.
Pathologies de la thyroïde :  si vous avez résidé en Corse à partir de 1975, si vous avez été atteint par une maladie de la thyroïde, si celle-ci s’est déclarée entre 1980 et 2010.  

Contacter directement l’équipe de médecins du professeur Paolo Cremonesi aux numéros suivants : 06.85.39.63.39 ou 07.88.13.30.62.  du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. 
Par mail : tchernobyl.corsica@gmail.com

12 réflexions sur “Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986?

  1. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | FUKUSHIMA INFORMATIONS | Scoop.it

  2. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | FUKUSHIMA INFORMATIONS

  3. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | Environnement et Catastrophes "Autrement" | Scoop.it

  4. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | Mes petites news | Scoop.it

  5. merci de signaler que depuis 26 ans nous sommes une minorité de l’ombre…
    Etienne Servant fait un travail exceptionnel mais quand serons nous reconnus par les pouvoirs publics ?? les MDPH prendront elles en considération ces maladies ??
    souvenons nous des scandales de l’amiante …Appelons les « Instances » à nous CONSIDERER !!
    4ine

  6. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | FUKUSHIMA INFORMATIONS | Scoop.it

  7. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | démocratie énergetique | Scoop.it

  8. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | le côté obscur du nucléaire français | Scoop.it

  9. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? « le côté obscur du nucléaire français

  10. Pingback: Tchernobyl: où viviez nous au printemps 1986? | Environnement, alimentation, bio, nutrition, santé | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s