Notre Dame des Landes – appel du Front de gauche Vendée.

Stop ! Stop tout de suite à la construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes. Nous sommes révoltés face à l’attitude du gouvernement Hollande-Ayranlt qui déclare la guerre, le mot n’est pas trop fort, aux opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes. La mobilisation sans pareille des forces de l’ordre, des CRS, de l’armée, de la police, de la gendarmerie est scandaleuse, inacceptable.   2/11/ 2012.

Nous n’aurons cesse de le répéter : cet aéroport est inutile. Il faut tout de suite stopper sa réalisation.

Nous sommes indignés devant le passage en force que constituent les expulsions des habitants de la ZAD qui maintenaient une vie riche en échanges et solidarité (à défaut de capitaux) sur ce secteur.

Rien ne peut justifier l’ignominie que constitue la destruction de maisons habitables et habitées, d‘autres lieux de vie et de jardins collectifs réalisés depuis plusieurs années. 

Rien ne peut justifier de jeter à la rue des personnes qui ont choisi de contester un mode de vie à l’origine des crises économique et écologique que nous traversons actuellement, et d’agir en conformité avec leurs opinions.

Rien ne peut justifier la répression policière disproportionnée (1 000 gardes mobiles ou CRS, des hélicoptères…) pour un projet en partie privé au profit d’une multinationale (VINCI) qui fait des milliards de bénéfices. 

Plus généralement, rien ne peut justifier le gaspillage de millions d’euros (voire de milliards) en pleine crise économique pour un 146ème aéroport en France (quand l’Allemagne en dispose du tiers et le Royaume Uni du quart)

Et rien ne peut justifier le saccage de terres agricoles de proximité et la destruction du principal bassin laitier de Loire Atlantique et de la centaine d’emplois directs – soit plusieurs centaines d’indirects – qui y sont liés.

Voilà pourquoi nous lançons un appel pour que se constitue en Vendée une coordination départementale de soutien et de solidarité aux opposants à cet aéroport. Nous sommes nous mêmes de ces opposants. Nous sommes concernés. Cet aéroport aura un coût. Cet aéroport participe de la mise en concurrence des hommes et des territoires. Cet aéroport sacrifie plus de 2000 hectares de terres agricoles, ce qui en rajoute à tout ce que nous connaissons en Vendée comme détérioration de surfaces utiles pour relever le défi alimentaire. Cet aéroport est contraire à tout ce que nous entendons autour du concept de « développement durable »

Il faut arrêter, arrêter tout, tout de suite !

 La coordination départementale que nous proposons de créer prendra toute espèce d’initiative pour faire entendre au Président de la République, au Premier Ministre, aux Présidents du Conseil Régional et des Conseils généraux de Loire-Atlantique et de Vendée, la voix de la raison. 

Nous en sommes les premiers signataires au nom du Front de gauche Vendée.
Jessy Tourancheau ; Christophe Tourancheau ; Bernard Violain ; Marie-Françoise Michenaud; Olivier Linéatte

Par Fédération de Vendée du PCF dans Villes-Territoires et développement durable  | 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s