10 novembre: Manifestation à Rennes contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Plusieurs milliers de personnes, accompagnées de « plusieurs dizaines » de tracteurs, selon la police, ont commencé à manifester samedi à la mi-journée à Rennes contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) à l’appel de collectifs écologistes et de formations de la gauche radicale ainsi que d’Europe Ecologie/les Verts (EELV). NouvelObs 10-11-2012 

Quelque 3.000 à 3.500 personnes, selon les organisateurs, ont manifesté samedi contre le projet de transfert de l’aéroport deNantes sur la commune de Notre-Dame-des-Landes, réclamant le maintien des terres agricoles et dénonçant le bétonnage et un « projet obsolète ». La préfecture d’Ille-et-Vilaine n’a pas communiqué de chiffre.

Cette manifestation se tenait une semaine avant le grand rassemblement prévu samedi 17 à Notre-Dame-des-Landes. Tous les organisateurs ont appelé, lors de leur prise de parole, à une « grande mobilisation » pour cette nouvelle action, alors que sur le terrain se multiplient depuis mi-octobre des heurts entre opposants et forces de l’ordre chargées de les déloger.

Contre « l’Ayraultport »

En début d’après-midi, un cortège de manifestants suivi d’une centaine de tracteurs, a défilé dans le centre de Rennes et rejoint plusieurs centaines de personnes rassemblées sur le parvis de l’Hôtel de ville.

Symboliquement, de la terre y a été déversée. « C’est de la terre qu’on veut, des gens qui peuvent en vivre, c’est pas du bitume, pas des avions », a commenté une oratrice, perchée sur la benne d’un tracteur.

« Halte au saccage du bocage », « La terre aux paysans », « Non à l’Ayraultport » pouvait-on lire notamment sur des banderoles accrochées sur des barrières ou sur des tracteurs.

Porté de longue date par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes, le projet va couvrir « 1.650 hectares, avec une surface à bitumer de 750 ha dans un premier temps », a assuré un organisateur.

Encourager la disparition « de terres agricoles par la création de cet aéroport est incohérent et irresponsable », a commenté Gaëlle Rougier, conseillère régionale EELV à la région Bretagne, qui a fustigé la « destruction du bocage, de la lande, de la forêt et des zones humides ».

« C’est un projet inacceptable alors qu’il y a déjà un aéroport à Nantes, un à Rennes, un à Angers, un à Saint-Nazaire », a confié Patrick Anne, un porte-parole du Collectif 35 contre Notre-Dame-des-Landes.

« Vinci dégage », ont aussi scandé des manifestants. Le projet, dont la concession a été attribuée au groupe Vinci dans le cadre d’un partenariat public-privé, a vocation à remplacer l’actuel aéroport de Nantes en 2017.

….. »Nous sommes aux côtés de ceux qui mènent le combat, sans états d’âme et sans ambiguïté », a déclaré à Sipa René Louail, conseiller régional EELV de Bretagne. « Notre-Dame-des-Landes n’a pas fait partie de l’accord (électoral) entre Europe Ecologie/Les Verts et le PS car aucun accord n’était possible » sur ce sujet, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes jusqu’à sa nomination à Matignon, était la cible principale des manifestants. « Ayrault atterris! Arrête ton projet! Sauve le climat », proclamait une banderole.

Des échauffourées parfois violentes ont opposé ces dernières semaines les forces de l’ordre et les opposants au projet sur le site du futur aéroport.

xcur/s

Photo: leblogdejeudi

Manifestation à Rennes contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes - Sciences - TF1 News | ACIPA | Scoop.it
Une manifestation s’est tenue samedi à Paris contre le projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), surnommé «  »Ayraultport » ». Le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé a renvoyé à l’automne prochain «  »un bilan » » sur la participation d’EELV au gouvernement. / Crédits : LCI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s