Ayraultport 24 nov: la répression continue et 3 ministres « in-confirment » le projet

 

A paris cette nuit: Rafle pour les militants anti Ayraultport

Huffington post  Plusieurs dizaines de manifestants qui soutenaient les squatteurs évacués de Notre-Dame-des-Landes ont été interpellés et emmenés à bord de bus de la police pour des contrôles d’identité vendredi 23 novembre dans la soirée dans le quartier des ministères à Paris. Une vingtaine de véhicules de gendarmes mobiles et de police se trouvait aux abords de la rue du Bac et de la rue de l’Université (VIIe), quartier qui abrite un grand nombre de ministères dont l’hôtel Matignon.

Cadoret Mannone@MannNnoMan    pic.twitter.com/TaFdq1HK

Une photo prise de l’intérieur du bus des manifestants interpellés à Paris

A Notre Dame des Landes: 24 nov 

http://zad.nadir.org/spip.php?article667

10h25 : 2 pelleteuses et 2 manitous dans la forêt, une des pelleteuses a embourbé ses 80 tonnes…. mêmes les flics semblent se lasser et disent qu’ils en ont marrre

- 18h07 : sur la D8, entre la Vach rit et le carrefour de Fosses noires/D81 en face de fôret, les gens sont très en colère contre les gendarmes après avoir vecu cette journée très violent, pour certaines le prémière fois une telle violence policière. Ils demandent les flics de partir après avoir fait leur salle boulot. il ya environ 70 personnes qui mettent un peut la pression aux gendarmes qui sont visiblement pas très a l’aise.

Notre-Dame-des-Landes : trois blessés lors de l’opération d’expulsion des squatteurs Le Monde.fr avec AFP  24.11.2012

Les forces de l'ordre ont tenté de repousser les opposants au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes en chassant les squatteurs à coup de grenades lacrymogènes, vendredi 23 novembre.

Des affrontements très vifs se déroulaient samedi 24 novembre en fin de matinée, dans la zone du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes où une importante opération d’expulsion et de destruction de squats d’opposants a débuté vendredi matin. Alors qu’une nouvelle manifestation anti-aéroport est prévue samedi après-midi à Nantes, huit personnes ont été interpellées dans la matinée à Notre-Dame-des-Landes, l’une avait un cocktail molotov à la main et l’autre une fronde, a indiqué la préfecture. Trois personnes ont été blessées, dont deux opposants évacués par les pompiers, et un gendarme, victime d’un« trauma sonore », selon la préfecture.

Batho, Cuvillier et Lefoll confirment l’Ayraultport mais promettent qu’ils n’y aura pas de défrichement avant 6 mois  

Le communiqué de presse

« Aucun acte de défrichement ne devrait avoir lieu avant 6 mois à Notre-Dame-des-Landes, a assuré l’entourage du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, en raison des engagements pris par le gouvernement en faveur du respect de la biodiversité et des terres agricoles. Dans un communiqué commun samedi matin, les ministre de l’Agriculture, de l’Ecologie (Delphine Batho) et du Transport (Frédéric Cuvillier) ont confirmé la nécessité de poursuivre le projet de Notre-Dame-des-Landes, tout en annonçant le renforcement des procédures « en faveur du respect de la biodiversité et de la préservation des terres agricoles ».

Ces nouvelles procédures, notamment l’examen par un comité scientifique, signifient qu' »il n’y aura pas de défrichement à Notre-Dame-Des-Landes avant 6 mois », assure-t-on au cabinet de Stéphane Le Foll. 

S’agit-il de lâcher du lest ? De gagner du temps ? De souffler le chaud et le froid ? France Info 24/11/2012:

Dans un communiqué commun, les trois ministres de l’Agriculture, de l’Écologie et des Transports ont confirmé la nécessité de poursuivre le projet d’aéroport, tout en annonçant le renforcement des procédures en faveur de l’environnement.

« Pas de défrichement à Notre-Dame-des-Landes avant six mois »

Cela signifie la création d’un « comité scientifique composé avec toutes les garanties d’indépendance et de transparence, et présidé par un expert scientifique ». Comité chargé de protéger la biodiversité et les zones humides dans le cadre de la loi sur l’eau et de donner sa validation au projet. Concrètement, cela signifie surtout que les tout premiers travaux qui devaient débuter en janvier sont repoussés. « Il n’y aura pas de défrichement à Notre-Dame-des-Landes avant six mois« , précise l’entourage de Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture.

Les ministres s’engagent aussi dans leur communiqué à préserver les terres agricoles dans ce projet. En créant là encore une mission censée « identifier localement les moyens de minimiser l’impact du chantier sur les surfaces agricoles« . Ils affirment en outre que les 250 hectares de terres qui doivent être « artificialisés » pour construire les pistes, seront compensées par la mise à disposition de friches agricoles disponibles. France Info 24 11/2012.

Ya un loup!?

Pas clairs les ministres…ils ont dû remarquer aussi leurs situations d’infractions avec  les lois européennes .

Trompe l’oeil:

  • Le gouvernement reporte le début des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes de six mois, mais cela ne sera probablement pas suffisant pour permettre aux nombreux recours d’être jugés.
  • Si les 6 mois suffisent pour le recours européen, et une une mise en garde européenne de la France, ils dirons alors : Nous confirmons que l’Europe  ( ces méchants) ne nous permet plus de continuer l’Ayraultport …

L’élu nantais EELV Raphaël Romi voit trois solutions se profiler pour les mois qui viennent :

  • « soit il y a passage en force et il y aura de la casse juridique,
  • soit il y a un moratoire, qui est la décision la plus raisonnable,
  • soit le projet est reconsidéré dans le cadre du Snit et c’est un recul qui n’est pas une reculade. »

Jean-Marc Ayrault saura-t-il saisir la porte de sortie ?

http://www.rue89.com/2012/11/24/notre-dame-des-landes-les-recours-et-leurs-chances-daboutir-un-jour-237297

Justice: 

L’aéroport de Notre-Dame des Landes est illégal

Projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes: la bataille juridique

Aéroport de Notre-Dame-des-Landes: La voie de sortie européenne

 

Réponse de François Hollande à des journalistes la semaine dernière : les études sont toujours en cours et des recours seront possibles. Cette phrase, Daniel Mermet sur France Inter l’a passé en boucle. Tiens, tiens, disait-il « des études sont encore en cours ? » et « des recours possibles ? »… A bons entendeurs, salut !. Il faut tenir et faire connaître autour de nous, sensibiliser familles, amis, etc…

Bilan de la Journée: source 20 Minutes

Le niveau de violence est monté d’un cran samedi. Outre les opposants blessés, un CRS a perdu connaissance après avoir été touché par un pavé devant la préfecture à Nantes, selon le ministère l’Intérieur. Sur le site de Notre-Dame-des-Landes, deux gendarmes et quatre opposants ont été blessés, tous légèrement, a indiqué la préfecture.

Sur le terrain, les forces de l’ordre ont procédé à neuf interpellations sur le site de l’aéroport. Sept personnes ont été relâchées et deux placées en garde à vue pour port d’arme, a-t-on précisé de même source.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s