Plusieurs milliers de personnes défilent à Nantes contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, la manifestation dégénère

Plusieurs milliers de manifestants défilaient samedi 24 novembre à Nantes pour protester contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, où forces de l’ordre et opposants s’affrontent violemment depuis plusieurs jours. Parti de la place Royale, en plein centre de Nantes, le cortège s’est ébranlé derrière une grande banderole estampillée « Aéroport LGV THT TAV nucléaire, Société totalitaire ». Le Monde.fr | 24.11.2012  ( voir suite plus bas) 

Plusieurs milliers de personnes défilent à Nantes contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, principal promoteur du projet d’aéroport en sa qualité de maire de Nantes jusqu’à sa prise de fonction au gouvernement, était l’une des cibles principales des manifestants qui scandaient « Ayrault, salaud, le peuple aura ta peau ». Evoquant les heurts qui se sont tenus sur le site, une autre toile s’interrogeait : « Expulsions, destructions, où va ce gouvernement, à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs ? ».« François, ton électorat, l’aéroport, il n’en veut pas », assurait une pancarte.

Manifestation à Nantes contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, le 24 novembre.

Le groupe Vinci, qui a obtenu la concession du futur aéroport pour 55 ans, était également conspué aux cris de « Vinci, dégage, résistance et sabotage ». En tête de la manifestation, des militants de la CNT, brandissait leurs drapeaux noir et rouge. A leurs côtés flottaient de nombreux drapeaux bretons, ainsi que ceux du Front de Gauche et les drapeaux blancs anti-aéroport, marqués d’un avion barré dans un cercle rouge.

Notre-Dame-des-Landes : la manifestation dégénére à Nantes Par   à 18h19

Les CRS utilisent des lances à eau pour tenter de disperser les opposants, tandis que ces derniers lancent des pierres contre les forces de l’ordre.

Les CRS utilisent des lances à eau pour disperser les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, samedi 24 novembre à Nantes. (DAMIEN MEYER / AFP)

Les CRS utilisent des lances à eau pour disperser les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, samedi 24 novembre à Nantes. (DAMIEN MEYER / AFP)

Des milliers de manifestants protestant contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont convergé samedi 24 novembre en fin d’après-midi vers la préfecture de Nantes où les CRS utilisent des lances à eau pour tenter de les disperser.

Certains opposants, dans cette manifestation regroupant des personnes de tous âges et de toutes origines, lancent des pierres contre les forces de l’ordre, en scandant « libérez la ZAD, libérez la ZAD » ou « Ayrault, salaud », en référence au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes jusqu’à son entrée au gouvernement. La ZAD correspond à la Zone d’aménagement différé de l’aéroport.

« Ayrault, salaud, Valls facho »

Autre cible des manifestants, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui a justifié vendredi l’intervention des forces de l’ordre en déclarant qu’il était hors de question de laisser un « kyste » se développer sur la zone prévue pour l’aéroport. Les slogans « Ayrault, salaud, Valls facho » ont retenti tout au long du parcours de la manifestation et devant la préfecture où les manifestants étaient toujours massés peu avant 18 heures.

Alors que le cortège avait défilé pendant près d’une heure et demie dans le centre-ville, il a pris soudainement la direction de la préfecture gardée par une poignée de CRS en extérieur. Des huées ont jailli de la foule avant que des projectiles ne soient lancés sur les CRS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s